Présence en ligne, quels leviers pour développer son activité ?

Pour une entreprise, instaurer une présence en ligne avec un site web peut répondre à plusieurs objectifs : asseoir son image (pour les clients, les fournisseurs, les candidats au recrutement, les investisseurs…), présenter des informations indispensables, présenter son offre de service, de recrutement, attirer de nouveaux clients et prospects, vendre en ligne…

 

Chaque entreprise définit la stratégie de présence en ligne qui lui convient.

Présence en ligne, quelles entreprises sont concernées?

Il y a plusieurs typologies d’entreprises – marchés pour lesquelles la présence en ligne peut être un bon levier pour trouver des clients et vendre, comme :

  • Les entreprises nouvellement créées, qui peuvent développer leur notoriété par le web ;
  • Les entreprises établies et dont la notoriété (géographique, sectorielle…) est à développer ;
  • Les entreprises partant à la conquête de nouveaux marchés (produits, nouveaux pays…) ;
  • Bien sur toutes les entreprises dont le marché appelle une part significative de vente en ligne ; sans présence internet adéquate elles perdront des parts de marché.

Donc, excepté les entreprises à la notoriété très établie sur leur secteur, le levier de présence en ligne est un bon moyen pour développer son activité. Il peut concerner n’importe quelle entreprise, même la plus petite comme l’entrepreneur individuel, pour qui le web peut être un outil efficace pour trouver des nouveaux clients. C’est ce que nous expliquons ci-dessous.

Comment organiser sa présence en ligne? Quel budget?

La première chose à déterminer c’est ce que l’on attend de son site internet. Si l’expertise pour mettre en ligne un site et comprendre l’essentiel des techniques su référencement naturel est facilement accessible, l’énergie nécessaire pour atteindre telle ou telle cible va fortement varier. Ainsi, pour une présence en ligne destinée à attirer de nouveaux clients par référencement, il faudra s’astreindre à un travail régulier pour mettre du contenu (et du bon contenu) à disposition des internautes. Et patienter quelques mois pour que le trafic augmente.

 

L’outil que vous choisirez dépendra aussi de votre cible, de l’énergie que vous souhaitez déployer, mais la technologie moderne mais à la disposition du simple particulier (donc à fortiori des entrepreneurs et des PMEs) des plateformes performantes pour mois de 200 euros par an, permettant d’aller jusqu’au commerce en ligne. Ces plateformes disposent des outils indispensables au référencement et sont très simples à utiliser. Le coût d’acquisition du savoir aire de mise en oeuvre est raisonnable.

 

Coté budget, il faut ajouter quelques euros par an pour gérer son (ou ses) nom de domaine et si on veut maîtriser le référencement naturel, s’appuyer sur des outils d’analyse des mots clés (200 à 500 euros par an). 

 

Et si vous voulez prendre des raccourcis, évitez de tout apprendre par vous-même, offrez-vous une formation à mise en œuvre de votre plateforme et au référencement naturel (500 à 1500 euros).

Présence en ligne, conclusion

Voilà pour la démarche. Celle-ci est parfaitement accessible pour une petite entreprise, les budgets sont assez réduits. L’essentiel est d’acquérir le savoir-faire : une courte formation et l’apprentissage par l’essai et la pratique fera le reste. Nous insistons sur cette expertise à acquérir : abandonner le développement de son site à une agence tierce est une démarche risquée qui peut coûter cher pour un retour décevant.

 

Rédigé par Frédéric Durdux

Présence en ligne, pour aller plus loin